Jean-Paul Dubois: La succession

Jean-Paul Dubois: La succession

J’ai connu cet auteur à travers l’adaptation d’un de ses romans au théâtre “Vous plaisantez Monsieur Tanner” que j’ai vu à Avignon et dont le texte m’a enthousiasmée à la fois drôle et noir.

Puis, j’ai lu “Parfois je ris tout seul” un ensemble de petits instantanés de vie quotidienne, très sympa aussi.

Enfin, j’ai vu récemment deux films tirés de ses livres:  La nouvelle vie de Paul Sneijder et Le fils de Jean qui m’ont tous deux fait sourire et pleurer.

Il était donc grand temps que je relise un de ses romans et je ne fus pas déçue.

Ce roman raconte la vie de Paul, un joueur de pelote basque exilé en Amérique dont l’enfance fut difficile; marquée par des personnages particuliers: son grand-père, sa mère, son père. Paul cherche à construire sa vie heureuse, loin de ces souvenirs mais il va être rattrapé par la succession de son père, médecin, dernier de la famille à s’être suicidé lui aussi…

Je vous livre ici l’extrait de la critique de Culture box de France info que je trouve très juste: “Le roman de Jean-Paul Dubois, imprégné d’une langueur mélancolique, interroge le lecteur sur la question de savoir si l’on peut vraiment choisir sa vie, avec les héritages qu’elle nous impose. Le romancier explore la “succession” au sens de l’héritage, mais aussi dans le sens de la vie comme suite d’événements qui s’égrènent, selon une trajectoire plus difficile à maîtriser que celle, majestueuse et libre, de la pelote. Jean-Paul Dubois tricote avec une dérision bien dosée les épisodes tragiques et les petits et grands bonheurs qui jalonnent l’existence de ce personnage modeste, poussé dans un monde foutraque, qui tente malgré tout de tracer son chemin. Un roman sombre et attachant de cette rentrée 2016.”



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *